Le Reiki

En japonais, Rei veut dire « esprit transcendant », « essence spirituelle » universelle et inclut la matière, l’âme et l’esprit. Ki renvoie à l’énergie vitale qui circule en nous, telle que la comprennent les médecines orientales comme la Médecine traditionnelle Chinoise. Le Reiki est donc la mise ou la remise en contact de « l’énergie universelle » et de notre propre « force vitale » dans le but d’éveiller un processus dynamique de guérison.

Dans une séance de Reiki, le praticien canalise l’énergie universelle et, à l’aide de symboles ésotériques et parfois de sons sacrés, la transmet en imposant ses mains sur différentes parties du corps du patient. Les mains n’ont pas nécessairement à entrer en contact direct avec le corps du patient. La transmission d’énergie pourrait même se faire à distance. L’énergie universelle possède par ailleurs son « intelligence propre », ce qui lui permet à la fois de se diriger exactement là où le patient en a besoin, et de ne causer aucun effet secondaire indésirable. L’énergie personnelle du praticien est censée ne jamais intervenir dans le processus.

Le Reiki appartient aux approches dites énergétiques, dans lesquelles le praticien intervient sur-le-champ vibratoire de la personne. Cette habileté est habituellement associée à des techniques de méditation ou à des disciplines de pratique spirituelle comme il en a existé, sous une forme ou une autre, dans la majorité des cultures à travers l’histoire. Mais le Reiki se distingue de ces pratiques traditionnelles puisqu’il est dépouillé de toute attache religieuse et qu’il ne demande pas de cheminement spirituel particulier.

Selon certaines allégations, le Reiki serait une vieille technique traditionnelle que Mikao Usui aurait redécouverte lors d’un satori, une expérience d’éveil spirituel du bouddhisme zen. On retrouve en effet des traces d’approches de guérison par l’imposition des mains dans la tradition des tantras du bouddhisme tibétain, ainsi que dans les Védas de l’Hindouisme qui l’a précédé.

Pour le Reïki occidental, il provient tout d’abord du Japon où vivait Me Usui ainsi que Me Hayashi qui lui a succédé en 1925 et par Me Takata qui a répandu cette discipline à travers l’Amérique puis l’occident.

En plus de la guérison, le Reïki a pour but l’Amour, la confiance et le bien-être en soi

Je fus initié maître Reïki par Me Nicole Gosselin fondatrice de Reiki Québec dans la tradition des Me Usui Hayashi et Takata.

Pour en savoir encore plus, venez voir cet article.

MOI MASSO 1

Michel Maltais Me Reïki

Massothérapie Michel Maltais

Auteur, conférencier, coach et massothérapeute agréé

Pardon, paix et amour.

Mes livres sont maintenant disponibles dans le menu Mes livres. Le code promo s'applique sur le format papier. Ignorer